L’Ophrys d'Éléonore
Ophrys eleonoræ– J. DEVILLERS-TERSCHUREN & P. DEVILLERS 1991
 

L’Ophrys d'Éléonore doit son nom à une princesse sarde car elle a été initialement considérée comme endémique de Sardaigne. Cette orchidée, également présente en Corse, est donc endémique cyrno-sarde.

Cette espèce fleurit de mars à avril et se rencontre en général en basse altitude (jusqu'à 1000 m en Sardaigne). Présente dans les biotopes de pleine lumière à mi-ombre, elle fréquente broussailles et maquis.

Ophrys eleonoræ est une plante élancée, moyenne à grande (tige de 20 à 50 cm). Elle est très pauciflore (1 à 5 fleurs) et peu variable. L'espèce est caractérisée par de grandes fleurs très contrastées (macule bleu-vif, crêtes oranges) et surtout par le dessous de son labelle pourpre à rouge-orangé.

Elle fait partie du groupe Pseudophrys (qui compte 7 espèces en Corse), de la série iricolor qui est présente en Grèce et au Proche-Orient.

Cette espèce, qui est considérée « en danger critique d'extinction » (Liste Rouge régionale de la flore vasculaire de Corse), mériterait indéniablement une protection.

Photos Denis ALLEMAND